Décès de Michel BIGNAND – extraits de sa carrière militaire et souvenirs

Alain MOREL vient de nous faire part du décès de Michel BIGNAND suite à une longue maladie qui durait depuis plus de 6 mois.

Nous avons été informé par le fils de MOREL, CEM de la BSPP.  Nous avons pris contact avec son fils, Médecin en Chef du SSA. qui nous tiendra au courant de la suite des événements.

La cérémonie d’adieu aura lieu le mardi 18 août à 14h00 à la Chapelle du Val de Grâce

Michel a fait l’essentiel de sa carrière militaire à la BSPP, où il est devenu une “légende”.

La promotion adresse à toute sa famille ses sincères et amicales condoléances.

Un extrait de sa carrière militaire

  • 1961-63 – Corniche La Flèche
  • 1963-65 – 6e/2e Cie Section Delbos
  • 1965-66 – EAI Saint Maixent –  TDM/Inf
  • 1966-70 – 1er RIMa à Granville
  • 1970-72 – CCS de SMA Fort de France
  • 1972-2000 – BSPP Paris
  • Il a commandé la 3e compagnie (Port-Royal), puis le 2e groupement d’incendie (Masséna).
  • 1988 -90 CdC BSPP GI 2
  • 2000 Cabinet d’Audit, conseil en sécurité

 Un commentaire retrouvé dans le bulletin de 1981

Actuellement dans un EM de groupement incendie, en instance d’affectation à l’EM de la Brigade-Bureau opérations. 18 ans de service. C’est le moment du bilan. En 1972, j’ai rejoint par hasard la BSPP où j’exerce depuis 9 ans.Dans l’armée actuelle cette affectation qui m’aurait fait sourire – et même rire -à ma sortie de Coët m’a apporté de véritables satisfactions. Si je ne suis pas breveté, je souhaite rester dans cette unité. En effet, j’exerce comme chef de bataillon un commandement opérationnel sur le terrain en plus du travail d’EM. Je suis actuellement satisfait de mon sort et content de pouvoir le dire.

Encore une intervention réussie pour le paradis des sapeurs-pompiers de Paris

Souvenir de la Section Delbos par Jean-Marie L’Honen

Nous étions quelques uns à profiter des vacances de Pâques 1965 pour aller faire un stage au fin fond de la Bavière afin d’acquérir le brevet de parachutiste de la Bundeswehr.


La photo nous montre à Munich en train de…goûter de la bière. Si mes souvenirs sont bons M Bignand était avec nous.
La seconde est un soir très mouillé où notre section avançait dans une tenue assez particulière. MB était là bien visible !

10 thoughts on “Décès de Michel BIGNAND – extraits de sa carrière militaire et souvenirs

  • Avatar
    13 août 2020 at 18 h 58 min
    Permalink

    Encore un p’tit Co très estimé pour sa bonne humeur communicative et surtout son “désir de servir concrètement autrui” . Il s’en va rejoindre tous nos nombreux autres amis, trop tôt disparus
    Jardin, qui a une mémoire d’éléphant, se souvient de notre rencontre d’un Noël tropical , à Fort de France: un très heureux souvenir de cette Martinique qu’il aimait tant: je ne sais s’il a concrétisé son souhait de 1996 d’y posséder un “p’tit bout de France” .
    Adieu, mon cher Michel.

  • Jean-Louis VINCENT
    13 août 2020 at 12 h 34 min
    Permalink

    Un vieux copain est parti.
    Connu au Prytanée, camarade de la section Delbos, c’était un chambreur à ses heures, mais sans aucune méchanceté. Je l’ai peu revu au cours de ma carrière mais la BSPP faisant partie du génie j’avais souvent indirectement de ses nouvelles.
    Encore un bon petit co qui s’en va et j’en ai vraiment beaucoup de peine.

  • Patrick JARDIN
    12 août 2020 at 16 h 54 min
    Permalink

    Ma femme et moi sommes profondément attristés d’apprendre le décès de Michel Bignand. Il était au SMA en Martinique (69-72) avec Thierry Lepeltier où nous les avons retrouvés en janvier 1971 en même temps que Jean-Philippe Messaoudi et Philippe Provendier. Je l’avais revu en 1992 en Guyane quand il était venu inspecter la compagnie de la BSPP implanté au CSG à Kourou. Nous nous sommes retrouvés ensuite à Fort-de-France pour Noël chez Louis-Claude Paturel qui commandait la Légion de gendarmerie Antilles-Guyane. Le dernier contact que j’ai eu avec lui a été à la suite de la présentation du Serment de 14 à Saint-Cyr-L’Ecole aux bazars à l’instigation de son petit-fils qui appartenait à la promotion des anciens.
    Je lui avais dit combien je regrettais de ne plus voir son grand-père, dont la truculence nous manquait, à nos réunions promo.
    Le rendez-vous est désormais là-haut pour l’éternité.

  • Kheuap FRICHITTHAVONG
    12 août 2020 at 12 h 34 min
    Permalink

    Il était très gentil avec moi. Il avait écrit sur mon album de promotion “A mon compagnon de table”.
    Qu’il repose en paix.

  • Jean-Marie LEVAL
    12 août 2020 at 11 h 41 min
    Permalink

    Paix à son âme. Dans sa trajectoire militaire, sauf erreur, il me semble qu’entre 66 et 68 il a été chef de section (missile anti-char ?) dans une Unité (CCAS ?) d’un Régiment para. JM

    • Le Ouèbemaître
      12 août 2020 at 18 h 06 min
      Permalink

      Non Jean-Marie il était bien au 1er Rima à Granville, cf les bulletins promo de l’époque

  • Avatar
    12 août 2020 at 11 h 19 min
    Permalink

    Tres touché par le départ de Michel, camarade de chambrée a Coet, que j”avais revu récemment en Bretagne.
    Compte tenue de mon traitement je ne pourrai malheureusement me rendre à ses obsèques.
    Amitiés
    Jean-claude

Laisser un commentaire