3 thoughts on “Gilets jaunes et Gilets pare balles … affaire à suivre !

  • Jacques de LAFORCADE
    15 décembre 2018 à 23 h 14 min
    Permalink

    L’annulation des “crédits écologiques” n’est pas une perte mais un manque à gagner , ce qui n’est pas la même choser, au demeurant le rôle de l’Etat n’est pas d’engranger un maximum d’argent mais d’équilibrer un budget; l’augmentation des prélèvements n’est pas la seule solution.

  • Jean-Marie LEVAL
    14 décembre 2018 à 11 h 19 min
    Permalink

    La hotte du Père Noël en treillis serait allégée ? Bis, ou ter (voire plus), repetita. Ah, la variable d’ajustement !…A quand les gilets pare-balle de couleur jaune ? Circulez, y’a rien à percevoir. JM

  • Jean-Louis VINCENT
    13 décembre 2018 à 11 h 25 min
    Permalink

    Il fallait être naïf pour croire aux promesses de l’exécutif en matière d’accroissement des crédits de la Défense. Personnellement je n’y ai pas cru.

    Les promesses, comme disait Chirac, n’engagent que ceux qui les reçoivent.

    Mon expérience personnelle à l’administration centrale m’a montré que jamais un budget voté n’a été exécuté. Bercy, qui est le véritable décideur dans ce pays quoi qu’on en dise, pratique systématiquement ce que j’appelais la “guérilla budgétaire” par le biais de différentes mesures: gel de crédits, reports de crédits, mise en réserve ou encore déblocage trop tardif pour que les crédits votés puissent être engagés au titre de l’année budgétaire concernée. Si bien que le budget voté (dont se glorifient souvent les députés quand il est en augmentation) n’est jamais le budget exécuté (le seul qui compte vraiment).

    Et jamais une LPM n’a non plus été respectée. Parfois une annuité complète (!) a manqué en réalisation.

    La crise des “gilets jaunes” sera un bon prétexte, au nom de la solidarité nationale, pour amputer les crédits militaires, déjà écornés par le financement des OPEX.

    Continuons donc à déverser des milliards dans les plans banlieue dont on peut constater l’efficacité…

    Les militaires ne descendront pas dans la rue et c’est diablement rassurant !

    Allez bonnes fêtes de fin d’année quand même.
    Jean-Louis VINCENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.