Il n’aurait pas tout compris?

Un moment, la situation m’a réellement inquiété, perturbé. Et puis, et puis… Il y a l’histoire, il y a la France… Certes nous avons connu les siècles passés certains moments peu glorieux pour notre pays, mais toujours, il s’en est sorti, sinon grandi au moins raffermi.
C’est ce qui va se passer, sans gloire, comme toujours en pareil cas, par lassitude et avec le retour de la raison.
Les révolutions, les révoltes, les jacqueries sont toujours venues des tripes et/ou du cœur, pour combattre des injustices inacceptables. Elles s’expriment dans l’excès, où justement les poussent le cœur et les tripes. Puis vient la fatigue, la peur, le doute sur l’avenir. On commence alors à se tourner vers les sages et peu à peu revient la raison. Alors la foule redevient le « Peuple » et s’interroge. Avec lui, les média qui chevauchaient, du côté du vent et…des réseaux sociaux se retournent avec le vent.
Je ne condamne pas les média. Ils doivent être « source d’information » et sont indispensables, surtout face aux réseaux dits sociaux. Souvent hélas ils ne sont qu’accélérateurs des événements, les poussant dans le sens où la foule et les réseaux les attendent. Je regrette qu’un trop grand nombre de journalistes ou d’analystes politiques inachevés encombrent les antennes. Ils sont aussi nocifs que certains nouveaux politiques autoproclamés inexpérimentés Le journalisme comme la politique, comme tout métier, réclament du professionnalisme mais aussi de la déontologie. On ne fait pas ces métiers pour la gloire ou la gamelle, mais pour Servir.
Alors, toujours guidés par le vent, nos animateurs, nos polémistes, nos traine-caméras et stylos vont s’incliner devant le camp de la raison. Ils vont brûler tous ceux qu’ils ont adorés : retirer la parole aux forcenés des gilets jaunes, pour la donner aux mères en tablier, qui parlent de leur fin de mois, sans se soucier du RIP. Ils la redonneront aussi aux maires qu’ils ont oubliés, comme ceux qui nous gouvernent, qui ne savaient pas que la famille, mais aussi la paroisse hier: la commune aujourd’hui sont à la base de notre pays.
Alors, on devrait repartir pour un tour. Mais…mais hélas ! Même si c’est vrai, fallait-il dire, aujourd’hui : que les français devaient faire plus d’efforts pour recevoir un juste tribut ?



lu (127) fois

5 thoughts on “Il n’aurait pas tout compris?

  • Jean-Pierre SOYARD
    13 janvier 2019 à 2 h 23 min
    Permalink

    Il y a de toute évidence un véritable mécontentement sur l’ensemble du territoire national, exprimé par un mouvement baptisé “gilets jaunes ” difficile à définir. Cela dépasse les clivages politiques habituels .
    Il est la conséquence des erreurs d’appréciation des responsables politiques ,tous bords confondus ,depuis de longues années.
     Les “casseurs ” sont, pour partie ,noyautés par” l’extrême “gauche ou “l’extrême “droite. ( il faut encore définir ce que l’on baptise ainsi)
     Mais il y a aussi ceux qui cassent par simple haine de notre société pour différentes raisons. On parle très  peu de ceux qui viennent des quartiers dit difficiles. Le non dit habituel!
    Je souhaite bien sûr qu’une sortie de crise intelligente permette à la  France de repartir du bon pied,
    Faut-il être pessimiste ou optimiste, je n’en sais rien, mais pour le moment je suis sceptique  sur la capacité de ce gouvernement à retrouver la confiance des Français.

    Il faudrait,  à mon sens , dissoudre l’Assemblée nationale, et revoter avec un système d’élection qui permettent enfin une réelle représentation du peuple , ce qui de toute évidence n’est pas le cas aujourd’hui, d’où  les ” Gilets jaunes”.
    En tout cas il ne sert à rien de se lamenter ou de s’acharner à culpabiliser ceux qui protestent , en voulant maintenir une fausse démocratie qui convient uniquement à une catégorie de citoyens qui pour beaucoup ont perdu le sens de la Nation, se complaisant 
    dans ce qu’il est convenu d’appeler la ” mondialisation” avec toute ses dérives.
    JP

  • 12 janvier 2019 à 20 h 45 min
    Permalink

    ... je crois surtout que Jupiter n’a rien compris. Lui qui porte la foudre dans sa dextre, vient de la recevoir en pleine g… ! C’est lui maintenant qui fait office de paratonnerre pour une  suite que personne n’arrive à discerner ou du moins à prédire. Effectivement – et une fois encore – il ne peut s’empêcher de mettre une couche de Ripolin sur ceux qui ont découverts la chaude solidarité des palettes sur les ronds- points de la France profonde. IL ne peut s’empêcher de faire des saillies oratoires qui cristallisent le ressentiment, car c’est son inconscient qui parle pour lui, ce qui l’oblige ensuite à rattraper la C… rie, mais sans ressentir le moindre sentiment de  culpabilité. C’est cela le propre d’un psychopathe. Je dis cela sans que cela soit de ma part, une insulte !

     Cela  étant, je partage toute la suite de ton propos, car hélas comme disait feu Ventura dans le film “les Barbouses”, les Cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Le problème – nouveau celui là aussi – c’est qu’il y en a de plus en plus chaque année, mais pour la période que nous traversons, on a  l’impression que ceux de l’année prochaine, sont déjà arrivés !!!!

  • Jean-Marie LEVAL
    12 janvier 2019 à 11 h 34 min
    Permalink

    Il est vrai que dans “l’évènementiel” il faut toujours trouver du grain à moudre ; les video et bavardages en boucle attisent souvent les braises ou le découragement. S’il y avait moins de cameras et de micro pour que d’aucuns se sentent investis d’un grand rôle, on serait plus serein ! JM

  • Jean-Jacques NOIROT
    12 janvier 2019 à 6 h 27 min
    Permalink

    Le gilet jaune les rend tous égaux. C’est ce dont ils rêvaient. On verra la suite……Mais j’ai des doutes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.