Décès de Loïc de VANSSAY de BLAVOUS

Notre peit co Loïc de VANSSAY a quitté les siens et la Serment de 14 le 8 juillet après une longue maladie.

Ses obsèques auront lieu mardi 13 juillet à Préfailles (Loire Atlantique) dans l’église à 10h30. Il sera inhumé  après de ses Pére et Grand père à Courtelin (Orne).

C’est un fidèle de la promotion, longtemps engagé comme président de l’Association des Anciens du lycée Saint Geneviève de Versailles.

Rappel de la carrière militaire

Notre petit co nous quitté le juillet 2021 à la suite d’une longue maladie.

Né le 17 juillet 1943, il était issu d’une longue lignée militaire.

Marié à Marie-Pia Roussille, il a eu cinq enfants, dont Thibaut (Promo Capitaine Stephane 1992-95, 4° cyrard de la famille en ligne directe, contrôleur des armées).

Loïc a préparé Cyr à Ste Geneviève de Versailles.

  • Il était fine à la 2/1. section Delbos
  • 1965-66 Appli EABC Saumur.
  • 1966-69 16°R.Dragons à Noyons (chef de peloton).
  • 1969-72 EABC Saumur (chef de brigade EOR).
  • 1972-75 11° R.Chasseurs à Berlin
  • 1975-78 EABC Saumur.
  • 1978-81 SGDN (Péninsule Arabe et Golfe persique).
  • 1981-83 95° Promo de l’E.S.G.
  • 1983-86 4°R.Dragons à Mourmelon (commandant en second)
  • 1986-88 Inspection de l’ABC.
  • 1988-90 1°R.Cuirassiers à St Wendel (chef de corps).
  • 1990-93 Maroc (coopérant technique puis attaché de défense).
  • 1993-96 l’EMA (relations extérieures).
  • 1996-98 Tel Aviv (attaché de défense).
  • 1 juillet 1998 Général de brigade
  • 1998-2000 Commandant militaire départemental de Corse du sud.
  • 1 juillet 2000 Fin du service actif.

Il sera ensuite chef de la mission centrale de liaison pour l’assistance aux armées étrangères, au sein du SGA-DAJ.

Loïc était fidèle à la Promo. Il s’exprimait volontiers dans notre bulletin, notamment à promos de ses missions :

En Israël : »Après plus de 25 ans de gel des relations militaires, cela a repris un peu, très fort depuis deux ans, mais nos « amis » sont toujours aussi difficiles à faire aimer. Pourtant, même s’il y a beaucoup d’aspérités, pour ne pas dire épines, ils le méritent, chacun devrait trouver son compte et son lot de satisfactions et enfin, ce n’est pas eux qui limiteront leurs aspérités, autant que nous le fassions tout en le faisant savoir. »

Dans l’île de Beauté : « C’est vrai qu’elle est belle, très belle, préservée des outrages du tourisme comme peu d’autres endroits du bassin méditerranéen. Elle est aussi petite et pauvre économiquement et, il fut le dire, intellectuellement car c’est un mode résolument fermé, centripète, assez plaintif, où l’ego pèse lourd, trop lourd. »

Sa dernière lettre à Antoine THIRY, notre trésorier

Nous partageons la tristesse de la famille de Loïc et nous ne l’oublierons pas.

Un mot de :

Daniel Schaeffer

Quel courage pour lui et quelle tristesse pour moi en tant qu’ancien de la 2/1. A l’occasion des 25/50 il m’avait fait part de son mal sans plus s’étendre et par égard pour lui, par discrétion, je ne lui avais pas posé davantage de questions après sa révélation. En voilà encore un de nous qui part. Je pense que Dieu n’aura aucune difficulté à accueillir son âme. Adieu Loïc, bon chemin vers le Père éternel.

Pierre JACOB

Chers camarades, j’ai appris avec beaucoup de tristesse le grand départ de notre camarade… Je venais tout juste d’apprendre qu’il était malade… mais n’imaginais pas du tout que l’échéance était proche…
Il se trouve que  je suis à l’Ie aux Moines pour une grande réunion de la famille de Clotilde… puis nous avons prévu 2 jours à KERHUR, 1H00 au Nord de VANNES,  chez nos amis Philippe et Gaït de KERAUTEM…

Je tiens donc à  aller à PREFAILLES avec Clotilde pour tenter de soutenir un peu  sa femme et sa famille… nous pourrions donc aussi représenter la promo…

Au 2ème bat j’étais dans la même chambre que Loïc, puis nous étions ensemble en appli  à l’Ecole de Cavalerie où nous nous sommes retrouvés également  au stage des capitaines en 1972… Clotilde lui est profondément reconnaissante, comme à Patrick de MONTFORTet leurs épouses, de l’avoir fortement  soutenue et d’avoir gardé notre première fille Cécile, alors âgée d’un an et demi,  lorsque je m’étais fracassé le crâne en moto…

Nous nous sommes revus aussi plusieurs fois à Paris, lorsque notamment j’avais organisé des réunions pour de Cyrards étrangers de notre promo de passage…

Merci de me donner tous les renseignements utiles pour le 13 et de me dire si d’autres camarades seront présents…

Gilles de MONCUIT

Comme beaucoup d’entre vous je suis très triste de la mort de Loïc. Outre notre année d’application à Saumur, nous avons passé deux fois trois ans ensemble comme instructeurs à Saumur. Cela a créé des liens quasiment familiaux. Loïc et Pia étaient pour moi, célibataire à l’époque, comme une seconde famille.
Les qualités intellectuelles de Loïc, sa rigueur, son humour le faisaient apprécier de ses élèves : X, EOR et Sous-Lieurtenants.
Pendant 3 années nous avons aussi partagé des émotions fortes et des moments inoubliables, à cheval, sur des hippodromes, ayant eu l’opportunité de monter en course avec des chevaux « militaires »
Nous avons conversé au téléphone voilà quelques semaines, sa sérénité devant la mort et sa foi m’ont vivement impressionné.
Je serai bien sûr à Préfailles avec mon épouse mardi.

7 thoughts on “Décès de Loïc de VANSSAY de BLAVOUS

  • 19 juillet 2021 at 17 h 06 min
    Permalink

    Absent de La Rochelle, ce n’est qu’aujourd’hui que j’apprends la triste nouvelle du départ de Loïc. Nous étions dans le même peloton à Coët. Il était fine de la Delbos alors que j’étais fine de la Croly. Que de souvenirs de cet officier exemplaire. La dernière fois que je l’ai vu en service est, moi aussi, en Corse, alors que je visitais une de mes antennes du transit maritime au fort d’Ajaccio. Repose en paix, cher petit-co. Tu es sans nul doute auprès du Dieu des Armées.

  • 18 juillet 2021 at 22 h 25 min
    Permalink

    Nous avions le même âge et nous avons fait beaucoup de choses en même temps: Corniche, Coët, l’Ecole de Guerre. Quand j’étais DELPAT, il m’avait organisé une magnifique visite patrimoniale en Corse. Je l’ai accompagné dans ses activités de président des anciens de Ginette où il a été excellent faisant venir d’illustres anciens comme Louis Gallois (HEC 63), Pierre Gadonneix (X 62), ancien PDG d’EDF ou Xavier Fontanet (ENPC 68) que je revois chaque été à Loctudy où je viens d’arriver pour les vacances et aussi le professeur Bernard Debré, son voisin de vacances de Préfailles. Il m’avait invité à l’accompagner dans un voyage au Liban organisé par les Jésuites auquel il a du renoncer en raison de sa maladie.
    Je ne m’inquiète pas de la destinée de Loïc. Il est prêt du Seigneur qui s’est déjà manifesté à lui mais les séparations sont toujours douloureuses.

  • 12 juillet 2021 at 22 h 56 min
    Permalink

    J’ai rencontré Loïc dans le cadre de nos activités au Proche-Orient. Je n’oublie pas.
    Nous serons,ma compagne Françoise et moi-même à Préfailles,demain. J’espère que nous pourrons chanter le Pékin de Bahut.

  • 11 juillet 2021 at 12 h 32 min
    Permalink

    Grande tristesse à l’annonce du décès de Loïc et merci à Antoine de nous avoir donné le témoignage poignant de sa lettre.
    Quelle force de caractère !!!
    En tant qu’ancien cavalier, j’ai bien connu Loïc et nous avions partagé de bons moments aussi bien à cheval qu’en blindés car nous avions fait notre temps de commandement de capitaine aux mêmes dates à Berlin au 11° Chasseurs.
    J’ai pu apprécier ses qualités professionnelles comme ses qualités humaines et son esprit de camaraderie.
    Colette se joint à moi pour adresser à Pia et à ses enfants que nous avons bien connus puisque nous avons été voisins pendant deux ans toute notre sympathie.

  • 11 juillet 2021 at 9 h 24 min
    Permalink

    Le décès de Loïc me touche profondément. C’est une très grande perte pour la promo et singulièrement pour la section Delbos dont il était un élément moteur.
    Je l’avais revu plusieurs fois lors de sa carrière, la dernière fois quand il m’avait hébergé en Corse et que j’étais venu inspecter le CSN d’Ajaccio (j’étais DSN à l’époque).
    Il avait su garder ce regard distancié sur les choses que je lui ai toujours connu car si ses analyses étaient toujours très fines il ne se prenait pas trop au sérieux.
    A Dieu Loïc repose en paix en attendant nos retrouvailles.

  • 10 juillet 2021 at 22 h 26 min
    Permalink

    C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès de Loïc. Nous ne nous étions pas vus depuis Saumur, et c’est lors d’une réception à l’Ambassade de France à Rabat que nous nous sommes retrouvés.
    Durant son séjour au Maroc, nous avons eu souvent l’occasion de nous réunir en famille et j’ai pu apprécier en lui un homme de valeur dont l’amitié m’était très chère.
    Repose en paix, Loïc, et à bientôt.

  • 10 juillet 2021 at 10 h 24 min
    Permalink

    En mars 2021, Loïc avait tenu à se mettre à jour de ses cotisations et m’avait fait parvenir cette lettre alors qu’il était dans une clinique de soins intensifs.
    Cette lettre m’a interpellé car elle montrait son courage, sa lucidité d’une issue dont il ne se faisait aucune illusion et aussi sa Foi dans un futur qu’il savait certain.
    Je tenais à vous faire partager ce témoignage qui appartient à toute la Promo.

Laisser un commentaire